Au fin fond de mon âme

Dédié à Dominique S.

 

Au fin fond de mon âme

Un soleil d’or brûle encore

Dans un sursaut, sa flamme

Va embraser mon sort

 

Aux confins de mon espoir

Dans le doute qui m’assaille

Je viens d’apercevoir

Dans son armure la faille.

 

Fantôme de l’amour

Trop souvent enchaîné

Dans la lumière du jour

Tu te sens entraîné.

 

Aux tréfonds de mes rêves

Dans une prière silencieuse

Je demande une trêve

Aux pensées licencieuses.

 

Et sans laisser de traces

J’abandonne la quête

Et je libère la place

A de nouvelle conquêtes.

 

Fantôme de l’amour

Trop souvent enchaîné

Dans la lumière du jour

Tu te sens entraîné.

 

Sous une pluie stellaire

Dans le chant des sirènes

Comme un rite séculaire

Qui se moque de ma peine

 

Au détour des sentiments

Un brouillard impalpable

Renaître doucement

Sans se sentir coupable

 

Fantôme de l’amour

Trop souvent enchaîné

Dans la lumière du jour

Tu te sens entraîné.