Au nom de quoi ?

 

Tu crois

Pas moi !

C’est ton choix

Ton droit !

 

Le guerres de religion ont fait bien plus de morts

Depuis la nuit des temps, au delà des mémoires.

Bien avant la guerre froide, bien avant Pearl Harbour

Avant toutes les batailles qu’ont retenues l’histoire.

 

Je n’ai pas oublié et ne cautionnerai

Un certain homme en blanc bénissant des canons,

Pas plus qu’enturbanné celui qui déclarait

Une guerre sainte absolue, sans l’ombre d’un pardon.

 

Tu crois

Pas moi !

C’est ton choix

Ton droit !

 

Kigali, Beyrouth, Colombo, Karachi,

Belfast ou Erevan, partout tant de gâchis

Tant de vies sacrifiées, tant d’enfants innocents,  

Qu’on a exécutés, pour un Dieu différent

 

Toi, tu n’imposes pas tes convictions profondes

Tu acceptes l’athée, et le débaptisé.

Sachant bien que jamais, pas même une seconde

Tous les hommes de la terre pourront sympathiser.

 

Tu crois

Pas moi !

C’est ton choix

Ton droit !

 

Le respect des idées est une belle utopie.

L’intolérance est reine, le mépris souverain

Si seulement le Bon Dieu revoyait sa copie

Pour créer une seule race : l’humain !