L'Univers de Renaud

                                    

Toutes les chansons en relation plus ou moins directe avec le chanteur énervant

 

 

Les pièces rares de Renaud

Le ptit bal du samedi soir et autres chansons réalistes

Les chansons de Cant'el Nord

Molly Malone et autres chansons irlandaises

Les reprises par Renaud avec d'autres

Les reprises par Renaud seul

Les reprises de Renaud par d'autres

Renaud chante avec les autres ses oeuvres

Les hommages et les citations par d'autres

Les enfoirés

Renaud écrit et compose pour les autres

Les parodies, adaptations et imitations par des artistes

Les reprises et adaptations dans d'autres langues

 

 

 

Lézard

 

Origine et première interprétation : 

 

Aristide Bruant

 

Reprises :

 

Charlus - 1903

Mistigri (Chansons de France vol.5)

Georges Moustaki

Mouloudji - 1970

Les Hiboux - 2005

 

 

C'est un mauvais garçon

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de Jean Boyer, Musique de Georges van Paris, tiré du film du même nom.

*Henri Garat - 1936

 

Reprises :

 

*Berthe Silva

*Jean Lalonde - 1937

*Lionel Parent - 1937

Raymond Berthiaume - 1963

Simone Langlois - 1973 - Album : Hommage à Berthe Sylva

Francis Lemarque

Barbara - 1990

Jean-Marc Thibault - 1991

Claire Lafrenière - 1992

Les Amants de la StJean - album : Carnet de route

Patrick Bruel - 2002 - sur scène

*Mouloudji et Azzola - 2002 - album : Anthologie du musette

Les Hiboux - 2005

*Gamins de Paris - 2009

Les Gavroches

 

 

 

Du gris

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de E. Dumont, musique de F. Benech

Georgel - 1920

 

Reprises :

 

Emma Liebel - 1925

Frehel

*Berthe Sylva - 1931

*Monique Morelli

Simone Langlois - 1973 - Album : Hommage à Berthe Sylva

*Georgette Plana

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

*Ritier

*Pierrot du vieux Paris

*Paris Pigalle

Les Gavroches

 

 

Tel qu'il est 

 

Origine et première interprétation : 

 

*Frehel - 1936

Paroles de Maurice Vandair et Charlys, musique de Alexander

 

Reprises :

 

*Berthe Sylva

*Georgette Plana

*Sttella - sur l'album "Piaf - Fréhel : ma grand-mère est une rockeuse" 

Thomas Fersen - sur scène

Les Amants de la StJean

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

*Fanny Domingo

*Melomadame

*La bande à Totor

*Acoustica

Les Gavroches

 

 

C'est un mâle

 

Origine et première interprétation : 

 

Charlys

*Fréhel - 1933

 

Reprises :

 

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

Les Gavroches

 

 

Le p'tit bal du sam'di soir

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de Drejac/Delettre, musique de Borel/Clerc

*Georges Guetary - 1946

 

Reprises :

 

Robert L'Herbier - 1947

*Lucille Dumont - 1947 - album : les premières chansons (1964)

Les Choucas

Ginette Garcin

*Les Amants de la StJean - album : Visite guidée

*Mouloudji et Azzola - 2002 - album : Anthologie du musette

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

*Amaury Villain

*Javathon - 2010

Les Gavroches

 

 

Un chat qui miaule

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de Zwingel/Faecq, musique de Camia/Pesenti

Enregistré tout d'abord sous le titre La Peur

*Frehel - 1935

 

Reprises :

 

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

 

 

Rue Saint-Vincent

 

Origine et première interprétation : 

 

Enregistré tout d'abord sous le titre Rose Blanche

Aristide Bruant - 1909

 

Reprises :

 

*Yves Montand

Marc Ogéret

*Patachou

*Cora Vaucaire

*Odette Laure

Mistigri (Chansons de France vol.5)

Mouloudji - 1970

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

*Souris

*Pierrot du vieux Paris

 

 

La Java

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de Albert Willemetz, musique de Charles/Yvain

Mistinguett - 1922

 

Reprises :

 

Bernard Pialat

Les Choucas

Francis Lemarque

Annie Duparc

*Arletty

Zizi Jeanmaire

Les Amants de la StJean

*Mouloudji et Azzola - 2002 - album : Anthologie du musette

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

*Cédric Caubère - 2007

Les Gavroches

 

 

La jeune fille du métro

 

Origine et première interprétation : 

 

Cette chanson avait pour titre d'origine Idylle souterraine

Paroles de L. Hennevé, musique de G. Gabaroche

Jean-Loup (Rousselière) - 1933

 

Reprises :

 

*Le groupe LaLala

*Colette Renard

*Chorale de l'ULB

*William Blanc

*David Delessert - en concert - 2003

*Olivier Mottet - album "Helas au Roxy"

Les Hiboux - 2005

*Fredo (2008)

*Javathon - 2010

*Lyjo

*Pierrot du vieux Paris

*Paris Pigalle

Les Gavroches

 

 

La Butte rouge 

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de  Montehus (1922), musique de Georges Krier.

*Marty - 1928

 

Reprises :

 

*Marc Ogéret

Claude Vinci

*Yves Montand

*Leny Escudero

*Docteur Merlin 1980

Bruno Daraquy - 1990

Les Amants de la StJean

*Serge Utge-Royo - 2002

*Zebda  - sur l'album collectif "Motivés - Chants de lutte"

Les Hiboux - 2005

*B. Roy et sa bande

Les Gavroches

 

 

La plus bath des javas

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de Georgius, musique de Tremolo

*Georgius - 1924

 

Reprises :

 

Mistigri

*Barbara - 1990

Bruno Daraquy - 1990

Bernard Pialat

Mimile Sotoca

La compagnie Nag'Airs

Francis Lemarque

Les Choucas

Le Grand orchestre du Splendid

*Mouloudji et Azzola - 2002 - album : Anthologie du musette

La compagnie Des voix et Soufflets (Paname) - 2004

Les Hiboux - 2005

*Javathon - 2010

Les Gavroches

 

 

Interprétées sur scène mais pas immortalisées par un enregistrement :

 

 

Sur la zone

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de M. Hely, Musique de J. Jekyll

Frehel - 1933

 

"Y’a des tas d’citoyens amoureux d’la nature
Et qu’ont pas les moyens de voyager
Ils la connaissent seulement par la littérature
La rive où fleurit l’oranger
Ils n’rêvent que d’s’en aller dans les landes en Bretagne
Dans les auberges à coups d’fusil
Sans s’douter qu’il existe un vrai pays d’cocagne
A dix centimètres de Paris

Sur la zone, mieux que sur le trône
On est plus heureux que des rois
On applique la vraie République
Ils vont sans contraintes et sans lois
Y a pas d’riches et tout l’monde a sa niche
Et son petit jardin tout pareil
Ses trois pots d’géraniums et sa part de soleil
Sur la zone"

 

Monsieur Bébert

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de  Georgius, musique de Clamens

Georgius - 1937

 

Reprises :

 

Emile Prudhomme

 

"Rue Fontaine
L'autre semaine
Je vois un type élégant
Saluer de manière hautaine
Messieurs les commerçants
Je m'étonne
Je questionne
C'est votr' député sûrement
Tu débarques de Carcassonne
Me dit un pasant

Refrain:
C'est M'sieur Bebert
Le roi des Gangsters
Qu'a trois revolvers
Il a deux Chrysler
Il a un spider
Qu'est peint en vert
Ici c'est son bled
Pour qu'on l'dépossède
Faudra s'lever tôt
Et puis il exerce
Un fameu commerce
Qui rapporte gros
Il fait de l'opium
Avec du calcium
Et des boul's de gomm'
Il fait d'la coco
Avec des copeaux
Et du cacao
Il fabrique un tas de stupéfiants
Qui ne stupéfient personne, pourtant
Il les vend quand même très cher
C'est le roi des gangsters
Bebert !

Des familles
S'mettent en vrille
Pour élever leurs enfants
Des bons emplois qui fourmillent
Dame ! Y'en a pas tant
V'là un zèbre
Qu'est célèbre
Qui s'fait un million par an
Et il n'connait pas l'algèbre
Ni l'grec, ni l'persan

Refrain:
C'est M'sieur Bebert
Le roi des Gangsters
Qu'a trois revolvers
Au café Wepler
Quand il prend un verre
Il fauche la cuillèr'
Ici c'est son bled
Comme il est l'Caïd
C'est l'garçon livid'
Qui lui d'mande pardon
Et parfois lui glisse
En douce dans l'veston
Il fait d'la morphine
Avec d'la vaseline
Et d'la Quintonine
Avec Des bidons d'ether
Avec de l'eau d'mer
Des pilulles Carter
Il a l'meilleur des commerces en gros
Et pas de patente et pas d'impôts
Ni d'tax' sur le chiffr' d'affair's
C'est le roi des gangsters
Bebert !

Des pauvr's types
Pleins d'principes
Font tout pour qu'on parle d'eux
Decouvertes scientifiques
Ou des raids audacieux
Lui, pas bête
En manchette
Defraye tous les journaux
Dram' du milieur qu'on ;lui prête...

Refrain:
C'est M'sieur Bebert
Le roi des Gangsters
Qu'a trois revolvers
Certain soir d'hiver
On a découvert
Un homm' ventre ouvert
Alorson l'arrête
On fait une enquête
Y n'sait rien de rien
Lerreur judiciaire
S'rait un' sale affaire
Il rentre chez les siens
Alors aussitôt
Y r'fait d'la coco
Avec de la chaux
Et des munitions
Avec des bouts d'plomb
Et des boîtes de thon
Quand il aura ses coffres pleins
Il rentrera dans son p'tit pat'lin
Il s'ra conseiller ou maire
Et l'ennemi des gangsters
Bebert !"

 

Où est-il donc (Chanson du film Pepé le Moko)

 

Origine et première interprétation : 

 

Paroles de  Lucien Carol et A. Decaye, Musique de Vincent Scotto

Frehel - 1936

 

"Y'en a qui vous parlent de l'Amérique
Ils ont des visions de cinéma
Ils vous disent "quel pays magnifique"
Notre Paris n'est rien auprès de ça
Ces boniments-là rendent moins timide,
Bref, l'on y part, un jour de cafard...
Ça fera un de plus qui, le ventre vide
Le soir à New-York cherchera un dollar
Au milieu des gueuse s, des proscrits,
Des émigrants aux coeurs meurtris;
Il pensera, regrettant Paris

REFRAIN:
Où est-il mon moulin de la Place Blanche?
Mon tabac et mon bistrot du coin?
Tous les jours étaient pour moi Dimanche!
Où sont-ils les amis les copains?
Où sont-ils tous mes vieux bals musette?
Leurs javas au son de l'accordéon
Où sont-ils tous mes repas sans galette?
Avec un cornet de frites à dix ronds
Où sont-ils donc?

D'autres croyant gagner davantage
Font des rêves d'or encore plus beaux
Pourquoi risquer un si long voyage
Puisque Paris est plein de gogos?
On monte une affaire colossale,
Avec l'argent du bon populo,
Mais un jour, crac... c'est le gros scandale:
Monsieur couera ce soir au dépôt!
Et demain on le conduira
Pour dix années à Nouméa.
Encore un de plus qui dira:

REFRAIN

Mais Montmartre semble disparaître
Car hélas de saison en saison
Des Abbesses à la Place du Tertre,
On démolit nos vieilles maisons.
Sur les terrains vagues de la butte
De grandes banques naîtront bientôt,
Où ferez-vous alors vos culbutes,
Vous, les pauvres gosses à Poulbot?
En regrettant le temps jadis
Nous chanterons, songeant à Salis,
Montmartre ton "De Profundis!"

REFRAIN"

 

Pour m’écrire :  mailto:patkurzen@hotmail.com