L'Univers de Renaud

                                    

Toutes les chansons en relation plus ou moins directe avec le chanteur énervant

 

 

Les pièces rares de Renaud

Le ptit bal du samedi soir et autres chansons réalistes

Les chansons de Cant'el Nord

Molly Malone et autres chansons irlandaises

Les reprises par Renaud avec d'autres

Les reprises par Renaud seul

Les reprises de Renaud par d'autres

Renaud chante avec les autres ses oeuvres

Les hommages et les citations par d'autres

Les enfoirés

Renaud écrit et compose pour les autres

Les parodies, adaptations et imitations par des artistes

Les reprises et adaptations dans d'autres langues

 

 

"Un, deux, trois" de Jean-Jacques Goldman (extrait) - 1992

 

Renaud a chanté un extrait de "Un, deux, trois" en version musette. 

 

Ca m'a pris par surprise
Quand j'étais qu'un gamin
J'regardais tomber mes nuits
Et j'en attendais rien

Moi à Springfield Massachussetts
La vie coulait comme de l'eau
Un matin j'ai pris perpète
En ouvrant la radio

ça s'appelait rock and roll
Moi ça m'a rendue folle
Moi j'y ai rien compris
Sauf que c'était ma vie
T'y comprends rien mais qu'ça sonne

ça f'sait 1,2,3 Pretty mama
4, 5, 6 I miss you
7, 8, 9 Cannot get enough
10, 11, 12 I ain't got the blues
One, two, three Come on baby
Four, five, six A kiss
Seven, eight, nine You're on my mind
Ten, eleven, twelve Tell me when

Il paraît qu'il y en aurait qui se damnent
Pour du pouvoir pour de l'or
Chacun sa façon de brader son âme
On les plaint pour ce qu'ils ignorent

Moi quand j'entends l'intro de "Hey Joe"
Oh je l'comprends mieux qu'aucun mot
Et rien ne me met dans le même état
Que la voix d'Aretha

Et c'était plus qu'une musique
Un langage, une communion
Une religion laïque
Notre façon de dire non

Des cheveux longs jusqu'au blouson
Mêmes idoles et mêmes temples
Nous allions tous même direction
Nulle part, oui mais ensemble

 

 

"Dans ton sac" en solo - 1992

 

Elle se trouve sur l'album "La soirée des enfoirés à l'Opéra

 

 

"Putain de camion" en solo - 1992

 

Elle se trouve sur l'album "La soirée des enfoirés à l'Opéra

 

 

"La ballade nord-irlandaise" avec Fredericks, Goldman, et Jones - 1992

 

Elle se trouve sur l'album "La soirée des enfoirés à l'Opéra

 

 

"La pêche à la ligne" avec Francis Cabrel  - 1992

 

Elle se trouve sur l'album "La soirée des enfoirés à l'Opéra

 

De plus, ils l'ont chantée durant l'émission "Champs Elysées" en 1988 et lors des Francofolies de La Rochelle en 1989.

 

 

"Chanson pour l'Auvergnat" de Georges Brassens - 1992

 

Renaud, Fredericks, Goldman, Jones, Muriel Robin, Smaïn, Patricia Kaas, Patrick Sébastien

 

Elle se trouve sur l'album "La soirée des enfoirés à l'Opéra

Se trouve aussi sour la forme d'un CD 2 titres et d'une cassette 2 titres.

 

Elle est à toi cette chanson
Toi l'Auvergnat qui sans façon
M'as donné quatre bouts de bois
Quand dans ma vie il faisait froid
Toi qui m'as donné du feu quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
M'avaient fermé la porte au nez
Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manièr' d'un feu de joie

Toi l'Auvergnat quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi l'hôtesse qui sans façon
M'as donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim
Toi qui m'ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
S'amusaient à me voir jeûner
Ce n'était rien qu'un peu de pain
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manièr' d'un grand festin

Toi l'hôtesse quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi l'étranger qui sans façon
D'un air malheureux m'as souri
Lorsque les gendarmes m'ont pris
Toi qui n'as pas applaudi quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
Riaient de me voir emmener
Ce n'était rien qu'un peu de miel
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manièr' d'un grand soleil

Toi l'étranger quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

 

 

"Sur la route de Memphis"  de Eddy Mitchell  -  1994

 

Renaud, Eddy Mitchell, Paul Personne et Jean-Jacques Milteau

 

Elle se trouve sur l'album "Les enfoirés au Grand Rex

 

(en gras les parties solo)

 

J'écoutais le disc-jockey
Dans la voiture qui m'entraînait
Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

Et la radio me vantait
Un truc débile qui m'endormait,
Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

Je viens vers toi.
Tu m'attends dans ta robe blanche.
L'amour en province
Ressemble un peu à un dimanche.

Sur le siège avant, le chauffeur
Buvait de la bière en regardant l'heure,
Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

A la place du mort, un chien-loup
Me jetait un regard un peu fou,
Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

Je viens vers toi, mais pas dans une Roll's blanche,
Dans un costume un peu élimé aux manches.
J'ai le droit de me taire et d'fumer
En gardant mes menottes aux poignets,
Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

Pour une fois les flics ont gagné.
Vers chez toi je ne fais que passer,
Sur la route de Memphis,
Sur la route de Memphis.

 

"Un autre Monde"  de Telephone  -  1994

 

Tous les enfoirés ensemble

 

Je rêvais d'un autre monde
Où la terre serait ronde
Où la lune serait blonde
Et la vie serait féconde

Je dormais à poings fermés
Je ne voyais plus en pieds
Je rêvais réalité
Ma réalité

Je rêvais d'une autre terre
Qui resterait un mystère
Une terre moins terre à terre
Oui je voulais tout foutre en l'air

Je marchais les yeux fermés
Je ne voyais plus mais pieds
Je rêvais réalité
Ma réalité m'a alité

Oui je rêvais de notre monde
Et la terre est bien ronde
Et la lune est si blonde
Ce soir dansent les ombres du monde

A la rêver immobile
Elle m'a trouvé bien futile
Mais quand bouger l'a faite tourner
Ma réalité m'a pardonné

 

"Le tourbillon de la vie"  de Jeanne Moreau - 1995

 

Renaud, Patricia Kaas et Alain Souchon

 

Elle se trouve sur l'album "Les enfoirés à l'Opéra Comique"  

 

(en gras les parties solo)

 

Elle avait des bagues à chaque doigt,
Des tas de bracelets autour des poignets,
Et puis elle chantait avec une voix
Qui, sitôt, m'enjôla.

Elle avait des yeux, des yeux d'opale,
Qui me fascinaient, qui me fascinaient.
Y avait l'ovale de son visage pâle
De femme fatale qui m'fut fatale {2x}.

On s'est connus, on s'est reconnus,
On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus d'vue
On s'est retrouvés, on s'est réchauffés,
Puis on s'est séparés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l'tourbillon de la vie
Je l'ai revue un soir, aie, aie, aie
Ça fait déjà un fameux bail {2x}.


Au son des banjos je l'ai reconnue.
Ce curieux sourire qui m'avait tant plu.
Sa voix si fatale, son beau visage pâle
M'émurent plus que jamais.

Je me suis soûlé en l'écoutant.
L'alcool fait oublier le temps.
Je me suis réveillé en sentant
Des baisers sur mon front brûlant {2x}.

On s'est connus, on s'est reconnus.
On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus de vue
On s'est retrouvés, on s'est séparés.
Dans le tourbillon de la vie.

On a continué à toumer
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.
Puis on s'est réchauffés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans l'tourbillon de la vie.
Je l'ai revue un soir ah là là
Elle est retombée dans mes bras
.(2x)

Quand on s'est connus,
Quand on s'est reconnus,
Pourquoi se perdre de vue,
Se reperdre de vue ?

Quand on s'est retrouvés,
Quand on s'est réchauffés,
Pourquoi se séparer ?

Alors tous trois on est repartis
Dans le tourbillon de la vie
On à continué à tourner
Tous les trois enlacés 3x

 

"Les Play-boys" de Jacques Dutronc - 1995

 

Renaud, Pierre Palmade, Patrick Bruel, Laurent Voulzy, Alain Souchon et Florent Pagny

 

Elle se trouve sur l'album "Les enfoirés à l'Opéra Comique"  

ainsi que sur "La Compil des Enfoirés - 1996"

 

(en gras les parties solo)

 

Il y a les playboys de profession
Habillés par Cardin et chaussés par Carvil
Qui roulent en Ferrari à la plage comme en ville
Qui vont chez Cartier comme ils vont chez Fauchon

Croyez-vous que je sois jaloux? Pas du tout, pas du tout!
Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou
Un joujou extra qui fait crac boum hue
Les filles en tombent à mes genoux

J'ai pas peur des petits minets
Qui mangent leur ronron au Drugstore
Qui travaillent tout comme les castors
Ni avec leurs mains, ni avec leurs pieds

Croyez-vous que je sois jaloux? Pas du tout, pas du tout!
Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou
Un joujou extra qui fait crac boum hue
Les filles en tombent à mes genoux

Je ne crains pas les costauds, les Supermans
Les bébés aux carrures d'athlètes
Aux yeux d'acier, aux sourires coquets
En Harley Davidson ils se promènent

Croyez-vous que je sois jaloux? Pas du tout, pas du tout!
Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou
Un joujou extra qui fait crac boum hue
Les filles en tombent à mes genoux

Il y a les drogués, les fous du Zen
Ceux qui lisent et ceux qui savent parler
Aux mannequins de chez Catherine Harle
Ceux qui se marient à la Madeleine

Croyez-vous que je sois jaloux? Pas du tout, pas du tout!
Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou
Un joujou extra qui fait crac boum hue
Les filles en tombent à mes genoux

 

 

"On ira tous au paradis" de Michel Polnareff - 1995

 

Renaud a interprété quelques mots de "On ira tous au paradis" chanté par l'ensemble des artistes :

 

  "Avec les Saints et les assassins" puis "On ira tous au paradis "

 

Elle se trouve sur l'album "Les enfoirés à l'Opéra Comique

ainsi que sur "La Compil des Enfoirés - 1996"

 

On ira tous au paradis mêm' moi
Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira
Tout' les bonn' soeurs et tous les voleurs
Tout' les brebis et tous les bandits
On ira tous au paradis

On ira tous au paradis, mêm' moi
Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira
Avec les saints et les assassins
Les femmes du monde et puis les putains
On ira tous au paradis

Ne crois pas ce que les gens disent
C'est ton coeur qui est la seule église
Laisse un peu de vague à ton âme
N'aie pas peur de la couleur des flammes de l'enfer

On ira tous au paradis, mêm' moi
Qu'on croie en Dieu ou qu'on n'y croie pas, on ira...
Qu'on ait fait le bien ou bien Ie mal
On sera tous invités au bal
On ira tous au paradis

On ira tous au paradis, mêm' moi

Qu'on soit béni ou qu'on soit maudit, on ira


Avec les chrétiens, avec les païens
Et même les chiens et même les requins
On ira tous au paradis

On ira tous au paradis

 

 

Mistral Gagnant (extrait) - 1996

 

Marc Lavoine

 

Extrait chanté dans le cadre du medley sur le théme "Les chansons de l'enfance" composé des titres suivants :

"Mistral gagnant", "Une chanson douce", "Je suis né dans la rue", "J'ai dix ans". 

Les autres interprètes étaient : Nathalie Baye, Philip Lavil, Princess Erika

 

Elle se trouve sur l'album "La soirée des enfoirés 96"

 

 

"Celui qui chante" de Michel Berger  - 1998

 

Tous les enfoirés ensemble

 

Celui qui chante
  A son histoire
  A notre histoire
  Au fond de lui
  Celui qui chante
  Rejoint le ciel
  Et fait bouger l'ordre éternel
  Il est heureux, malheureux comme nous
  Il cherche ce qu'il voudrait comme nous
  Mais quelque chose l'emporte au-dessus de tout
  Celui qui chante
 
  Celui qui chante
  Retrouve la vie
  Retrouve le cri
  De l'enfant-Dieu
  Celui qui chante
  Se sent grandir
  Et sent sa force
  Au bout des doigts
  Il se cherche des raisons comme nous
  Il se pose des questions comme nous
  Mais quelque chose l'emporte au-dessus de tout
  Celui qui chante (7x)
 
  Celui qui chante
  Devint si fort
  Que rien au monde
  Ne peut l'atteindre
  Celui qui chante
  A des regards
  De vrai bonheur
  Au fond des yeux
  Il est heureux, malheureux comme nous
  Il cherche ce qu'il voudrait comme nous
  Mais quelque chose l'emporte au-dessus de tout
  Celui qui chante (10x)
 
  Celui qui chante
  A tant d'amour
  Celui qui chante
  A tant d'amis
  Celui qui chante
  Dans sa tête à lui
 
  Celui qui chante
  A tant d'amour
  Celui qui chante
  A tant d'amis
  Celui qui chante
  Dans sa tête à lui

 

"Les bonbons" de Jacques Brel (extrait) - 1998

 

Partie d'un medley autour du thème "Les histoires d'amour - Dites lui que je l'aime". 

Participaient aussi à ce medley, Lara Fabian, Laurent Voulzy, Axelle Red et Mimie Matty.

 

Elle se trouve sur la vidéo "Enfoirés en coeur"

Je vous ai apporté des bonbons
Parce que les fleurs c'est périssable
Les bonbecs c'est tellement bon
Bien que les fleurs soient plus présentables
Surtout quand elles sont en boutons

Je vous ai apporté des bonbons ...


J'espère qu'on pourra se promener
Que madame votre mère ne dira rien
On ira voir passer les trains
A huit heures je vous ramènerai
Quel beau dimanche pour la saison

Je vous ai apporté des bonbons...

 

"Chère amie (toutes mes excuses)" de Marc Lavoine (extrait) - 1998

 

Partie d'un medley autour du thème "Mes chers amis". 

Participaient aussi à ce medley, Dany Brillant, Marc Lavoine, Julien Clerc, Patrick Bruel et Yves Simon.

 

Elle se trouve sur la vidéo "Enfoirés en coeur"

 

Je pense à vous souvent.
Je continue quand même
D'aimer les bateaux blancs
Que le désir entraîne.
Je manque de vous souvent,
Mais je m'en vais quand même.
Laisser voler le vent
Qui souffle sur la peine.

Chère amie, je vous envoie ces quelques mots
Pour vous dire qu'il ne fait pas beau,
Et que j'ai mal, seul, depuis que je vous ai perdue.
Je vous écris ces quelques fleurs
Avec mon cœur à l'intérieur.
Je vous fais toutes mes excuses...

 

"Bienvenu chez moi" de Florent Pagny (extrait) - 1998

 

Renaud a interprété quelques mots de "Bienvenu chez moi", chanson d'accueil du spectacle 1998 :

 

Elle se trouve sur l'album "Enfoirés en coeur"

 

A toi qui marches longtemps
Quand la pluie fais rage
Quand partent les ans
Quand la rue te vole tes nuits
Quand c'est toujours dimanche tant pis ...

A toi qui cherches un abri
Qui donnerais tes mains
Pour un peu de travail
Qui essaies de rester fier
Quand tes chaussures s'écaillent ...

Y a toujours un poème
Pour le destin qui te blesse
Quelqu'un qui t'aime
Pour les regrets que tu laisses
Si tu peux rester le même
Toi qui changes tant d'adresses ...


Tu seras bienvenu chez moi
Bienvenu chez moi
Pour partager l'ivresse, les doutes, les peines et les joies
Bienvenu chez moi
Tu seras bienvenu chez moi
Si tu n'abandonnes pas
Si tu vaux plus que ce que tu crois ..

Souvent les lèvres sont sèches
Et les portes sont closes
Quand la ville s'endort
Quand le corps est fatigué
Quand la solitude brûle plus fort ..
A toi qui mérites mieux
Que des barreaux solides
Comme unique décor
A ces rires invisibles
Qui n'te réveillent pas quand tu dors ..

Y a toujours un soleil dans les larmes que tu verses
Et quelqu'un qui sait
Ta patience et ta tendresse
Toi qui restes fort et droit
Devant les murs qui se dressent ...

Oh, sois le bienvenu chez moi
Bienvenu chez moi
Sans or et sans promesse
J'ai tant à apprendre de toi
Bienvenu chez moi
Tu seras bienvenu chez moi
Si tu n'abandonnes pas
Tu vaux plus que ce que tu crois
Que ce que tu crois

Et si tu veux crier tes désirs
Ici tu peux pleurer sans rougir
Ici tu peux parler sans mentir, mentir, mentir

Et si tu veux hurler ton amour
Ne pas te taire des jours et des jours
Tu seras bienvenu toujours, oui toujours, toujours

Reste le même je serai moi
Et si je plonge un jour dis-moi
Tu seras là, dis-moi
Bienvenu chez moi

 

 

Mistral Gagnant - 1998

 

Maxime le Forestier et Vanessa Paradis

 

Elle se trouve sur l'album "Enfoirés en coeur"

 

 

"Un homme heureux" de William Sheller - 1998

 

Renaud, Patrick Bruel, Catherine Lara, Jean-Jacques Goldman

 

Elle se trouve sur l'album "Enfoirés en coeur"

 

(en gras les parties solo)

 

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Ils ont quand ils s'en viennent
Le même regard d'un seul désir pour deux
Ce sont des gens heureux

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Quand ils ont leurs problèmes
Ben y a rien à dire
Y a rien à faire pour eux
Ce sont des gens qui s'aiment


Et moi j'te connais à peine
Mais ce s'rait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu'ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça n'vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me l'dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu

Je veux être un homme heureux

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles?
Ils ont un monde à eux
Que rien n'oblige à ressembler à ceux
Qu'on nous donne en modèle


Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu cruels?
Quand ils vous parlent d'eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines

Et moi j'te connais à peine
Mais ce s'rait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu'ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça n'vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me l'dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux

 

 

"C'est déjà ça" d'Alain Souchon - 1999 

 

Renaud, Zazie, Marc Lavoine, Coumba Gawlo et Dan Ar Braz

 

Elle se trouve sur l'album "Dernière édition avant l'an 2000"

 

(en gras les parties solo)

 

Je sais bien que, rue d'Belleville,
Rien n'est fait pour moi,
Mais je marche dans une belle ville :
C'est déjà ça.
Si loin de mes antilopes,
Je marche tout bas.
Marcher dans une ville d'Europe,
C'est déjà ça.

Oh, oh, oh, et je rêve
Que Soudan, mon pays, soudain, se soulève...
Oh, oh, Rêver, c'est déjà ça, c'est déjà ça.


Y a un sac de plastique vert
Au bout de mon bras.
Dans mon sac vert, il y a de l'air :
C'est déjà ça.
Quand je danse en marchant
Dans ces djellabas,
Ça fait sourire les passants :
C'est déjà ça.

Oh, oh, oh, et je rêve
Que Soudan, mon pays, soudain, se soulève...
Oh, oh,Rêver, c'est déjà ça, c'est déjà ça,
C'est déjà ça, déjà ça. Déjà..déjà

Pour vouloir la belle musique,
Soudan, mon Soudan,
Pour un air démocratique,
On t'casse les dents.
Pour vouloir le monde parlé,
Soudan, mon Soudan,

Celui d'la parole échangée,
On t'casse les dents.

Oh, oh, oh, et je rêve
Que Soudan, mon pays, soudain, se soulève...
Oh, oh, Rêver, c'est déjà ça, c'est déjà ça.

Je suis assis rue d'Belleville
Au milieu d'une foule,
Et là, le temps, hémophile,
Coule.


Oh, oh, oh, et je rêve
Que Soudan, mon pays, soudain, se soulève...
Oh, oh, Rêver, c'est déjà ça, c'est déjà ça.
Oh, oh, oh, et je rêve
Que soudain, mon pays, Soudan se soulève...
Oh, oh, Rêver, c'est déjà ça, c'est déjà ça.
C'est... dé... jà... ça.

 

 

"Aux armes etc..." de Serge Gainsbourg - 1999

 

Renaud, Laetitia Casta, L'équipe de France de foot

 

Elle se trouve sur l'album "Dernière édition avant l'an 2000

 

Aux armes et caetera (x3)

 

Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé

 

Aux armes et caetera (x4)


Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans nos bras.
Égorger nos fils et nos compagnes !

 

Aux armes et caetera (x4)


Français, pour nous, ah! quel outrage
Quels transports il doit exciter?
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage!

 

Aux armes et caetera (x4)

 

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus

 

Aux armes et caetera (x4)

 

Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons

 

Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons

 

On est les champions, on est les champions, 

On est, on est, on est les champions (4x)

 

 

"Santiano" de Hugues Aufray, (extrait) avec Fabrice Luchini - 1999

 

Extrait chanté dans le cadre du medley sur le théme "La mer" composé des titres suivants :

"La mer", "Manureva", "Aux sombres héros de la mer", "Dès que le vent soufflera", "Santiano". 

Les autres interprètes étaient : Laetitia Casta, David Halliday et Hugues Aufray

 

Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999. (non enregistré sur disque)

C'est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau
Hissez haut Santiano
Dix-huit noeuds quatre cents tonneaux
Je suis fier d'y être matelot

Tiens bon la vague et tiens bon le vent
Hissez haut Santiano
Si Dieu veut toujours droit devant
Nous irons jusqu'à San Francisco

Je pars pour de longs mois en laissant Margot
Hissez haut Santiano
D'y penser j'avais le coeur gros
En doublant les feux de Saint-Malo

Tiens bon la vague et tiens bon le vent
Hissez haut Santiano
Si Dieu veut toujours droit devant
Nous irons jusqu'à San Francisco

On prétend que là-bas l'argent coule à flot
Hissez haut Santiano
On trouve l'or au fond des ruisseaux
J'en ramènerai plusieurs lingots

Tiens bon la vague et tiens bon le vent
Hissez haut Santiano
Si Dieu veut toujours droit devant
Nous irons jusqu'à San Francisco

Un jour je reviendrai chargé de cadeaux
Hissez haut Santiano
Au pays j'irai voir Margot
A son doigt je passerai l'anneau

Tiens bon le cap et tiens bon le flot
Hissez haut Santiano
Sur la mer qui fait le gros dos
Nous irons jusqu'à San Francisco

 

"Made in Normandie" de Stone et Charden, (extrait) avec Elsa -1999

 

Partie d' un medley autour du thème "Chansons populaires". 

Participaient aussi à ce medley, Marc Lavoine, Michèle Laroque, Muriel Robin, Maxime Leforestier, 

Garou, Les Rois mages, Alain Chabat, Gérard Jugnot, Patrick Timsit et Zazie.

 

 Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999.

 

(en gras les parties solo)

 

Je suis américain et je vis en Pennsylvanie
En 1944 j'étais sergent dans l'infanterie
Jeannette et moi on s'est mariés
C'était le mois de mai
Et l'on m'a parachuté sur un village Français
La guerre, Je sais, tu me l'as racontée
Et dis encore, qu'as-tu rapporté

Les vaches rousses, blanches et noires
Sur lesquelles tombe la pluie
Et les cerisiers blancs made in Normandie
Une mare avec des canards
Des pommiers dans la prairie
Et le bon cidre doux made in Normandie
Les œufs made in Normandie
Les bœufs made in Normandie
Un p'tit village plein d'amis
Et puis les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l'amour
L'amour made in Normandie
Oh ! oui les filles aux joues rouges
Qui donnent aux hommes de là-bas
Qui donnent aux hommes de l'amour
L'amour made in Normandie

 

"Retiens la nuit" de Johnny Halliday, (extrait) - 1999

 

Partie d' un medley autour du thème "La nuit". 

Participaient aussi à ce medley, Patrick Fiory, Marc Lavoine, Patricia Kaas, Patrick Bruel, 

Ophélie Winter, Muriel Robin, Charles Aznavour, Serge Lama et David Halliday.

 

 Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999.

 

Retiens la nuit
Pour nous deux jusqu'à la fin du monde
Retiens la nuit
Pour nos cœurs dans sa course vagabonde
Serre-moi fort contre ton corps
Il faut qu'à l'heure des folies
Le grand amour dure toujours
Et nous fasse oublier la vie.
Retiens la nuit
Avec toi, elle parait si belle
Retiens la nuit
Mon amour, qu'elle devienne éternelle
Pour le bonheur de nos deux cœurs
Arrête le temps et les heures
Je t'en supplie à l'infini
Retiens la nuit.
Je t'en supplie à l'infini
Retiens la nuit.

 

"Besoin d'amour" de Luc Plamandon et Michel Berger - 1999

 

Tous les enfoirés ensemble

 

Son regard a croisé mon regard
Comme un rayon laser
J'ai été projetée quelque part
Ailleurs que sur la Terre
Au secours
J'ai besoin d'amour

Au secours
J'ai besoin d'amour
Comme la Terre a besoin du soleil
J'ai besoin d'amour
Comme les étoiles ont besoin des étoiles
J'ai besoin d'amour
Comme le ciel a besoin de la mer
J'ai besoin d'amour
Comme l'été a besoin de l'hiver
J'ai besoin d'amour
Sans foi ni loi
J'ai besoin d'amour
Sans foi ni loi
J'ai besoin d'amour
Je veux vivre !
J'ai besoin d'amour
J'ai besoin d'amour

J'ai besoin d'amour
Comme j'ai besoin de musique
Comme j'ai besoin de lumière

Comme j'ai besoin d'eau
Comme j'ai besoin d'air
J'ai besoin d'amour
Juste un peu d'amour
J'ai besoin d'amour

Oh...
Besoin d'amour
Comme l'oiseau a besoin de ses ailes pour voler
Comme la lune a besoin de la nuit pour briller
J'ai besoin d'amour

Sans foi ni loi
Je veux vivre
Juste un peu
Juste un peu d'amour
J'ai besoin d'amour

Sans foi ni loi
Je veux vivre
J'ai besoin d'amour
J'ai besoin d'amour
Besoin, besoin , besoin
Besoin d'amour

 

"Emmenez-moi" de Charles Aznavour (extrait) - 1999

 

 Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999.

 

(en gras les parties solo)

 

Vers les docks où le poids et l'ennui Me courbent le dos
Ils arrivent le ventre alourdi De fruits les bateaux
Ils viennent du bout du monde Apportant avec eux
Des idées vagabondesAux reflets de ciels bleus
De mirages

Traînant un parfum poivré De pays inconnus
Et d'éternels étés Où l'on vit presque nus
Sur les plages

Moi qui n'ai connu toute ma vie Que le ciel du nord
J'aimerais débarbouiller ce gris En virant de bord

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Dans les bars à la tombée du jour Avec les marins
Quand on parle de filles et d'amour Un verre à la main
Je perds la notion des choses Et soudain ma pensée
M'enlève et me dépose Un merveilleux été
Sur la grève

Où je vois tendant les bras L'amour qui comme un fou
Court au devant de moi Et je me pends au cou
De mon rêve

Quand les bars ferment, que les marins Rejoignent leur bord
Moi je rêve jusqu'au matin Debout sur le port

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Un beau jour sur un rafiot craquant De la coque au pont
Pour partir je travaillerais dans la soute à charbon

Prenant la route qui mène A mes rêves d'enfant
Sur des îles lointaines Où rien n'est important
Que de vivre

Où les filles alanguies Vous ravissent le cœur
En tressant m'a t'on dit De ces colliers de fleurs
Qui enivrent

Je fuirais laissant là mon passé Sans aucun remords
Sans bagage et le cœur libéré En chantant très fort

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil...

 

Dès que le vent soufflera (extrait) - 1999  

 

Hugues Aufray

 

Participaient à ce medley : Laetitia Casta, Manureva, David Halliday, Hugues Aufray, Fabrice Luchini et Renaud.

 

 Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999. (non enregistré sur disque)

 

 

Morgane de toi (extrait) - 1999 

 

Alain Souchon et Pascal Obispo

 

Dans un medley autour du thème de la "Déclaration".

 

 Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999. (non enregistré sur disque)

 

 

En cloque (extrait) - 1999

 

 Marc Lavoine

 

Dans un medley autour du thème des "Bébés"

 

Cet extrait a été diffusé sur France 2 le 13 février 1999. (non enregistré sur disque)

 

 

Manu  - 2001 

 

Elsa et Julien Clerc

 

Au cours de la soirée live des Enfoirés au Zénith de Paris le 21 janvier 2001. (non enregistré sur disque)

 

 

Manu - 2001  

 

Francis Cabrel, Julien Clerc, Charlotte Gainsbourg, Thierry Lhermitte

 

Elle se trouve sur l'album "l'Odyssée des Enfoirés 2001 - CD1" et sur le DVD du même nom

 

 

"Laisse béton" - 2003

 

Alain Souchon, Yannick Noah

 

Extrait chanté dans le cadre du medley sur le théme "La bagarre" composé des titres suivants :

"Zen" (Jenifer, Marc Lavoine), "La bagarre" (Julien Clerc J.-J. Goldman), "Laisse béton"

"Fallait pas commencer" (Lorie, Mimie Mathy), "Les coups" ( Patrick Fiori, Axel Bauer)

 

Elle se trouve sur l'album "La Foire aux enfoirés - CD2" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

 

"C'est mon dernier bal" - 2003

 

Patrick Bruel, Gérard Darmon

 

Extrait chanté dans le cadre du medley sur le théme "Le bal" composé des titres suivants :

"Emmenez-moi danser ce soir" (Garou, Lorie), "C'est mon dernier bal", "La java bleue" (Muriel Robin,

Yannick Noah), "Moi je suis tango" (Patrick Timsit), "Les bals populaires" (Dany Brillant, Francis Cabrel)

 

Elle se trouve sur l'album "La Foire aux enfoirés - CD2" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

 

"Je l'aime à mourir" de Francis Cabrel  -  2004

 

Renaud, Patricia Kaas, Jean-Louis Aubert

 

Extrait chanté dans le cadre du medley sur le théme "Toulouse" composé des titres suivants :

"Lady Lai" (Patrick Bruel, Muriel Robin), "Je l'aime à mourir", "Disparue" (Michael Jones, Elsa),

"Les démons de minuit" (Natasha StPier, Helene Segara), "Les parfums de sa vie" (Sandrine

Kiberlain, Catherine Lara), "Tomber la chemise" (Jenifer, Lorie), "Plus près des étoiles 

(Patrick Fiori, Maxime le Forestier), "Toulouse" (Marc Lavoine, Maurane)

 

Elle se trouve sur l'album "Les enfoirés dans l'espace - CD2" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

(en gras les parties solo)

 

Moi je n'étais rien
Et voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardien
Du sommeil de ses nuits
Je l'aime à mourir
Vous pouvez détruire
Tout ce qu'il vous plaira
Elle n'a qu'à ouvrir
L'espace de ses bras
Pour tout reconstruire
Pour tout reconstruire
Je l'aime à mourir

Elle a gommé les chiffres
Des horloges du quartier

Elle a fait de ma vie
Des cocottes en papier
Des éclats de rire
Elle a bâti des ponts
Entre nous et le ciel
Et nous les traversons
À chaque fois qu'elle
Ne veut pas dormir

Ne veut pas dormir
Je l'aime à mourir

Elle a dû faire toutes les guerres
Pour être si forte aujourd'hui
Elle a dû faire toutes les guerres
De la vie, et l'amour aussi
Il a dû faire toutes les guerres
Pour être si fort aujourd'hui

Il a dû faire toutes les guerres
De la vie, et l'amour aussi.

 

 

"Ma préférence" de Julien Clerc - 2004

 

Renaud, Natasha St-Pier, Patricia Kaas, Francis Cabrel

 

Elle se trouve sur l'album "Les enfoirés dans l'espace - CD1" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

 

(en gras les parties solo)

 

Je le sais
Sa façon d'être à moi parfois vous déplaît
Autour d'elle et moi le silence se fait
Mais elle est ma préférence à moi

Oui je sais
Cet air d'indifférence qui est
Sa défense, vous fait souvent offense
Mais quand elle est parmi mes amis de faïence
De faïence, je sais sa défaillance

Je le sais
On ne me croit pas fidèle à ce qu'elle est
Et déjà vous parlez d'elle à l'imparfait
Mais elle est ma préférence à moi


Il faut le croire
Moi seul je sais quand elle a froid
Ses regards ne regardent que moi
Par hasard, elle aime mon incertitude
Par hasard, j'aime sa solitude

Ma préférence à moi 


Il faut le croire
Moi seul je sais quand elle a froid
Ses regards ne regardent que moi
Par hasard, elle aime mon incertitude
Par hasard, j'aime sa solitude


Je le sais
Sa façon d'être à moi parfois te déplaît
Autour d'elle et moi le silence se fait
Mais elle est, elle est ma chance à moi

Ma préférence à moi
Ma préférence à moi...

Ma préférence à moi
Ma préférence à moi...

Ma préférence à moi
Ma préférence à moi...

 

 

"En cloque" - 2005

 

Michèle Laroque, Calogéro, Julien Clerc, Maxime Le Forestier, Mc Solaar

 

Elle se trouve sur l'album "Le train des enfoirés - CD1" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

 

"Dans mon HLM" - 2006

 

Marc Lavoine, Yannick Noah

 

Extrait chanté dans le cadre du medley sur le thème "Attachement à un lieu" composé des titres suivants :

"Dans mon HLM" (Marc Lavoine, Yannick Noah), "Je viens du sud", "Le plat pays", "La rivière de notre enfance",

 "Caravane", "Un banc, un arbre, une rue". Autres interprètes :Liane Foly, Mimie Mathy, Muriel Robin,

Catherine Lara, Julie Zenatti, Amel Bent.

 

Elle se trouve sur l'album "Le village des enfoirés - CD2" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

 

"Marche à l'ombre" - 2009

 

David Hallyday, Lorie, Garou, Nolwenn Leroy, Mimi Mathy

 

Elle se trouve sur l'album "les enfoirés font leur cinéma" ainsi que sur le dvd du même nom.

 

 

 

 

 

 

 

Pour m’écrire :  patkurzen@hotmail.com